Les signes d’appartenance

Les signes d’appartenance au Patro évoluent avec leur temps. Ils ont une grande importance. Ils nous font appartenir au Mouvement et nous les portons tout au long de notre parcours Patro. Ils reflètent l’identité de notre Mouvement, ses valeurs, son Projet éducatif.

En 2015, suite au congrès de 2013, un travail a été réalisé pour réaffirmer nos signes d’appartenance, en supprimer et en ajouter. En juin 2016, 2/3 des groupes ont voté pour élire les signes d’appartenance au Patro.

 

Affiche en téléchargement sur la bibliothèque

1.Le foulard

Le foulard est le signe d’appartenance par excellence. Il est porté par tous. Ses couleurs jaune et verte identifient le Patro. Le vert, couleur du blé qui mûrit, représente le jeune. Le jaune, couleur du soleil qui rayonne, symbolise l’action des animateurs qui aident les jeunes à grandir en les animant chaque semaine. L’alternance des deux couleurs rappelle que le Patro est un Mouvement d’éducation qui vise à faire grandir les enfants et les jeunes.

2. La chemise

La chemise est de couleur verte. Sur celle-ci, nous retrouvons les différents signes qui montrent notre appartenance à un patro, une section ou une régionale. Ces signes peuvent également donner des indications sur notre fonction ou notre ancienneté.

3. Le blason du Patro

Le blason du Patro est un des plus vieux signes. C’est un signe historique. Il montre d’où l’on vient, les racines du Mouvement. Il a traversé les générations et est un lien entre tous ceux qui sont passés par le Patro. Le blé vert représente le jeune qui se construit en référence à l’action de Jésus symbolisée par la croix. Il est cousu sur la poche gauche.

4. La bande locale

C’est une bande jaune brodée de lettres vertes avec le nom de son patro et sa localité. Elle exprime son appartenance à un groupe local. Elle montre l’importance et la diversité de tous les patros qui forment, ensemble, le Mouvement. Elle est apposée au-dessus de la poche gauche.

5. L’écusson régional

Celui-ci est un nouveau signe depuis 2016. Au fil des années, les régionales sont devenues des actrices incontournables du Patro. Ce nouvel écusson exprimera l’appartenance de chaque patronné à une régionale et valorisera son importance. Il sera cousu sur la manche droite de la chemise. Le travail est en cours de réalisation.

6. Les écussons de sections

Chaque section a un écusson de couleur différente en lien avec la Ligne Croissance Patro (LCP) :

  • Les Poussins (4-6 ans) : vert ;
  • les Benjamins-Benjamines (6-9 ans) : jaune ;
  • les Chevaliers – Étincelles (9-12 ans) : orange ;
  • les Aventuriers – Aventurières (14-16 ans) : mauve ;
  • les Grands – Grandes (+16 ans) : bleu.

Les écussons de section se placent sur la manche gauche de bas en haut pour montrer la progression. Ils montrent le parcours de chacun. Ils ne sont présents sur la chemise que si la personne est passée par la section concernée. Comme dit dans les axes : au Patro, on grandit ensemble.

7. L’étoile

Une étoile représente un an d’ancienneté au Patro (et non un camp). Une étoile sur fond rouge représente cinq années. Elle valorise l’engagement dans la durée. Le Patro n’est pas un loisir occasionnel. C’est un lieu où l’on se construit petit à petit, on tisse des liens, on aime se retrouver… Les étoiles expriment cette continuité. Elles se placent en dessous de la bande locale sur la patte de la poche.

8. Les cordelières

La cordelière montre la fonction d’une personne au sein d’une équipe de cadres. Elle n’est pas cumulative. Elle valorise l’engagement et l’implication des animateurs et adultes qui consacrent beaucoup de temps et d’énergie pour leur patro. Chaque fonction a sa couleur :

  • la rouge pour l’animateur non-breveté;
  • la jaune pour l’animateur breveté;
  • la jaune/rouge pour le président ;
  • la grise pour l’accompagnateur de sens;
  • la bleue pour l’accompagnateur adulte.

La cordelière est une large boucle retenue par l’épaulette qui se porte autour de l’épaule gauche. L’autre extrémité se met dans la poche.

9. Le drapeau

Le drapeau est utilisé au camp mais aussi pour certains rites comme le passage ou certains événements de la vie du Patro. Il n’y en a souvent qu’un par patro. Il a un rôle rassembleur. Autour de lui, nous sommes tous réunis, on fait équipe. Le visuel du drapeau est le logo Patro.

10. Le chant fédéral

Chanté lors de certains rassemblements dans une majorité de patros, le chant fédéral est l’hymne officiel du Patro. Souvent, il démarre ou clôture une journée, une activité. Comme c’est un signe que chacun chante, il implique davantage le patronné, lui fait prendre conscience qu’il appartient à la grande famille du Patro.

Ses paroles décrivent le blason du Patro et sont liées à l’interprétation de l’époque. C’est davantage son aspect traditionnel qui fait qu’il est toujours utilisé aujourd’hui.

11. Le cri « Patronné Toujours… Mieux »

Crié presque machinalement lors de rassemblements, c’est un slogan simple et rempli de sens. C’est le processus d’évaluation qui est mis en évidence. Ne jamais rester sur ses acquis, se remettre en question… Nous sommes toujours en mouvement au Patro. Le geste sélectionné pour accompagner le cri est la main tendue au niveau du coeur. Un geste qui dynamise et unit les patronnés dans un coeur à coeur.

 

Suite à l’enquête sur les signes d’appartenance, le blason de l’évêque nous quitte. Ce signe représentait par le passé notre appartenance à l’Eglise et plus particulièrement un diocèse. Aujourd’hui, le Patro n’appartient plus à l’Eglise même si de bonnes relations de partenariat avec les paroisses existent toujours. Ce blason n’est donc plus un signe d’appartenance.

Les signes d’appartenance sont inscrits dans l’histoire du Patro. De génération en génération, ils évoluent, ils prennent un autre sens. Ils sont le signe que nous sommes un Mouvement, que nous souhaitons avancer.

Si tu souhaites connaitre les résultats du travail de juin 2016, tu peux retrouver un dossier dans la revue Le Patro ou visionner cette vidéo.