Comment cadrer son image en photo ou en vidéo ?

Le cadrage représente les limites de l’image. Lorsque tu cadres ton image, tu décides ce qui apparaît dessus et de quelle manière. En photographie comme en vidéo, il existe plusieurs règles pour sublimer ton image. Tu ne dois pas forcément les suivre à la lettre mais sache au moins qu’elles existent.

Horizontale ou verticale ?

En vidéo, tu devras toujours filmer horizontalement. Ceci est une règle à laquelle tu ne peux pas déroger étant donné que l’écran n’est pas adapté à un format vertical.

En photo, tu as le choix. Cela dépend de ton sujet. On conseille le format horizontal pour les paysages et ou les actions qui se déroulent sur la largeur. Il donne une impression de profondeur et de calme. Le format vertical est utilisé pour les portraits ou les actions qui se déroulent sur la hauteur. Il donne une impression de proximité.Le point de vue

Le point de vue, c’est la position que tu adopteras face à ton sujet. Tu peux être :

-          À sa hauteur pour avoir de jolies photos d’activités.

-          En contre plongée, tu te trouves en-dessous de ton sujet. Cela donne une impression de domination de la part du sujet. Cela le magnifie[LDM1] .

-          En plongée, tu te trouves au-dessus de ton sujet. Cela donne une impression de domination de la part du photographe. Le sujet peut sembler en situation de détresse.

La taille des plans

Lorsque tu cadres, tu peux te baser sur le découpage de la silhouette de ton sujet. Voici la liste de plans possibles :

  1. Le plan large : tu captes ton sujet dans son environnement. L’accent est mis sur l’espace dans lequel le sujet se trouve.
  2. Le plan d’ensemble : c’est un plan légèrement plus rapproché que le plan large. Tu peux toujours voir que l’environnement est plus important que le sujet sur la photo. Par contre, tu sais identifier clairement ton sujet sur la photo.
  3. Le plan américain : cela correspond à « couper » ton sujet au niveau des cuisses sur la photo. Le sujet est plus important que le décor.
  4. Le plan poitrine : le sujet est coupé au niveau de la poitrine.
  5. Le gros plan : c’est lorsque qu’on se focalise sur une partie du sujet. Le décor n’existe plus. Le sujet et la partie choisie est le plus important.


                                                         

La règle des tiers

La règle des tiers est en fait aussi simple qu’elle est importante. Il s’agit de placer les différents éléments que l’on veut photographier sur des lignes imaginaires qui coupent la photo aux tiers : les intersections que forment ces lignes imaginaires forment ce qu’on appelle les « points forts ». On peut voir sur la photo ci-dessus que les personnes sont axées sur une ligne de tiers verticale et placées sur plusieurs points forts, ce qui les fait ressortir sur la photo.

 


Il en va de même avec les paysages. Lorsque tu veux prendre une photo de ton camp au coucher du soleil, fais bien attention à ce que les principales lignes qui la composent (l’horizon, une route, un arbre…) et que tu veux faire ressortir soient plus ou moins alignées à l’une de ces lignes imaginaires . Sur la photo, l’horizon est aligné avec la ligne horizontale du dessus, et l’arbre est placé sur un point fort.


La chose la plus importante à retenir est donc de ne jamais centrer le sujet de la photo. Il n’est évidemment pas toujours facile de placer tous les éléments de la photo sur ces lignes, et puis si c’était le cas, les photos n’auraient pas non plus l’air vraiment naturelles, mais il est intéressant de connaître cette règle des tiers et de l’avoir en tête lorsque l’on immortalise un rassemblement ! 


Pour aller plus loin :

-          http://apprendre-la-photo.fr/

-          http://www.absolut-photo.com/cours/composition/

A propos de l'auteur

Cocom

Cet article a été rédigé par les bénévoles et les permanents de la Commission Communication du Patro.