Camp, on y pense !

publié le 19 mai 2017

Les camps approchent ! Chaque semaine, nous te partagerons un bon plan, un conseil, une chose à ne pas oublier de faire ! 

N° 1 : au camp, mangeons wallon !

  • Fais une demande pour obtenir un subside de l’APAQ-W (jusqu’à 600€/camp).
  • Renseigne-toi sur les producteurs locaux.
  • Rends-toi sur place pour demander des prix.
  • Motive tes cuistots à consommer local et/ou durable.

Voici une liste de liens utiles pour atteindre votre objectif :
> Demander le subside
> La liste des points de vente ou des producteurs locaux.
> Une carte d’initiatives responsable : groupe d’achat, potager collectif…
> Envie de consommer en vrac ? Trouve une liste des magasins zéro déchets.
> Pour aller plus loin sur une consommation responsable, découvre écoconso asbl qui encourage des choix de consommation et des comportements respectueux de l’environnement et de la santé.

N°2 : je voyage malin !

Pour tes déplacements en camp, pense :

  • aux bus tec gratuits ;
  • aux réductions pour la location de camionnette EUROPCAR ;
  • à favoriser le co-voiturage;
  • à demander à ta commune un transport gratuit ou à bas prix (bus, camion…);
  • à prendre vos vélos au camp (si possible).

N°3 : j’annonce mon camp à la commune !

Pour permettre aux autorités communales de préparer l’accueil de camps, je communique certaines informations idéalement 1 mois à l’avance à l’administration communale : lieu, date, nombre de participants et coordonnées du responsable. Ce courrier est disponible sur l’onglet camp du site d’affiliation.

Plusieurs communes durant les camps engagent un Monsieur camp pour favoriser les bonnes relations. Renseigne-toi auprès de la commune qui t’accueille pour savoir si ils en ont un. Ce « Monsieur camp » a pour mission de vous fournir des informations utiles sur la ville/village où vous vous trouvez (activités à faire, commerces…). Il sera aussi un point de contact idéal en cas de problème.

Tu peux également lire attentivement la charte des camps qui te donnent différentes informations sur le tri des déchets, la vie en foret…

N°4 : Je découvre l’outil Woodkit

Cet outil est L’esSENSiel pour animer en forêt et en rivière. Il a été réalisé par l’asbl empreintes avec la complicité des cinq fédérations wallonnes, de la SRFB et de PEF. Cet outil te propose des activités pour réaliser des jeux sur le thème de la forêt et la rivière. Chaque Patro devrait en recevoir un exemplaire. En attendant, tu peux déjà télécharger la version informatique sur http://environnement.wallonie.be/mouvements-de-jeunesse/ 

N°5 : aux petits soins de santé !

Les bosses et les bobos, ça arrive vite. Mieux vaut être bien préparé! Nous te conseillons de faire lire au préalable les fiches santé du fou le camp à ton équipe de cadres ainsi que de les imprimer afin de les mettre à disposition dans votre infirmerie au camp. Les principales fiches sont :

  • Comment gérer les soins ?
  • Comment réagir face à une épidémie ?
  • Que faire en présence de plantes toxiques ?
  • Comment gérer les brûlures ?
  • Comment gérer l’infirmerie ?
  • Quels sont les dangers du soleil ?
  • Quels sont les numéros d’urgence ?
  • Comment traiter les poux ?
  • Comment soigner une morsure de tique ?
  • Comment réagir face à un accident ?

Afin de préparer ton infirmerie au mieux avant le camp :

  • Lis la fiche « que sont la boîte de secours et les trousses de secours ? ». Tu y trouveras une liste des choses à emporter.
  • Lis attentivement l’outil « aux petits soins de santé ». Prends un exemplaire avec toi au camp.
  • Vérifie bien d’avoir une fiche santé de chaque enfant en ordre pour le camp.
  • Assure-toi d’avoir fait une liste des allergies et des prises de médicaments des enfants avant le camp. Tu trouveras des documents utiles sur la bibliothèque du patro en tapant « santé » dans les mots clés.
  • Assure-toi d’avoir des feuilles de déclaration d’accident en suffisance.

Quelques conseils en cas de fortes chaleurs… Plus de conseils sur le site de la Croix-Rouge

  • Faire porter des chapeaux par les enfants pour protéger la tête.
  • Mettre de la crème solaire à indice élevé à tous les enfants et en remettre toutes les 2h.
  • Faire boire les enfants régulièrement. Attention ne pas donner d’eau glacée après un effort.
  • Adapter vos animations : entre 12h et 16h, prévoir des animations plus calmes à l’ombre. Eviter l’effort physique.
  • Eviter les baignades dans les eaux stagnantes qui sont envahies de bactéries dès que la température monte.
  • Porter une attention particulière aux enfants souffrant de difficultés respiratoires ou fragiles du coeur.